Article

Etude thermique expérimentale des suspensions non newtoniennes en écoulement dans une conduite horizontale à géométrie variable


Benoît Fanou Zinsou FAGLA, Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Appliquée (LEMA), Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi / Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 2009 Cotonou, Bénin
Michel GRADECK, Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA) CNRS/INPL/UHP1, avenue de la forêt de Haye, BP 160, 54504 Vandoeuvre-lès-Nancy cedex, France
Gérard DEGAN, Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Appliquée (LEMA), Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi / Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 2009 Cotonou, Bénin
Antoine VIANOU, Laboratoire de Caractérisation Thermophysique des Matériaux et d’Appropriation Energétique (C.T.M.A.E.), Ecole Polytechnique d’Abomey-Calavi / Université d’Abomey-Calavi, 01 BP 2009 Cotonou, Bénin
Michel LEBOUCHÉ, Laboratoire d’Energétique et de Mécanique Théorique et Appliquée (LEMTA) CNRS/INPL/UHP1, avenue de la forêt de Haye, BP 160, 54504 Vandoeuvre-lès-Nancy cedex, France

Date de publication : 1 novembre 2014

Résumé

Dans l'industrie Agro-alimentaire, de nouveaux produits, de plus en plus complexes pour les chercheurs, sont mis en consommation. Sur ce papier nous exposons les résultats d’une étude thermique expérimentale des suspensions non newtoniennes et pseudoplastiques en écoulement dans une conduite horizontale à géométrie variable. Ces suspensions  sont  constituées de grosses sphères dures dans une solution de Tylose. Elle nous a permis de mettre en exergue les limites du développement de la couche limite thermique dont la l’augmentation est favorisée par la présence de sphères rigides dans le mélange. L’étude met en évidence, d’une part, l’interdépendance entre l’hydrodynamique et la thermique des suspensions des particules dont le  diamètre moyen d  est de 4,4 mm et le rapport d’aspect d/D est égal à 0,13 et d’autre part, les effets convectifs des particules (perturbations de la couche limite) dans des écoulements dans une conduite à géométrie variable. Cette étude nous a permis de comprendre les mécanismes de chauffage du mélange à partir de la paroi en observant une amélioration de la qualité du transfert de chaleur avec la fraction volumique des sphères dures et avec l’utilisation d’une conduite à géométrie variable.



Pour citer cet article

Benoît Fanou Zinsou FAGLA, Michel GRADECK, Gérard DEGAN, Antoine VIANOU et Michel LEBOUCHÉ. «Etude thermique expérimentale des suspensions non newtoniennes en écoulement dans une conduite horizontale à géométrie variable». Afrique Science, Vol.10, N°4 (2014), 1 novembre 2014, http://www.afriquescience.info/document.php?id=3955. ISSN 1813-548X.