Article

Contribution à l’étude de la salinisation de la nappe côtière de Foum El Oued (Laayoune) au Maroc


Zakaria ZGOURDAH, Laboratoire Environnement et Energies Renouvelables, Equipe : environnement, patrimoine et santé, Faculté des Sciences, Université Ibn Tofaïl, BP 133 Kénitra, Maroc
Driss Belghyti, Laboratoire Environnement et Energies Renouvelables, Equipe : environnement, patrimoine et santé, Faculté des Sciences, Université Ibn Tofaïl, BP 133 Kénitra, Maroc
Salah Eddine SAMRI, Laboratoire de Biologie et Biotechnologie des Microorganismes, Faculté des sciences Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc
Khadija ELKHARRIM, Laboratoire Environnement et Energies Renouvelables, Equipe : environnement, patrimoine et santé, Faculté des Sciences, Université Ibn Tofaïl, BP 133 Kénitra, Maroc

Date de publication : 1 janvier 2015

Résumé

La nappe côtière de Foum EL Oued est la principale unité hydrogéologique de la région de Laâyoune, Maroc. Elle circule dans des formations calcaires fissurées du Cénomanien et dans des formations détritiques du Plioquaternaire. Ces derniers favorisent le transit des eaux d’infiltration à forte charge saline, vers la nappe d’eau souterraine. La conductivité électrique moyenne des eaux souterraines étudiées montre des variations importantes, de 1,7 mS/cm (zone interne) à 7 mS/cm. En effet, elle accuse des valeurs de plus en plus importantes en direction de la mer, avec un gradient d’augmentation important dans les premiers kilomètres du rivage. La minéralisation totale est déterminée principalement par les ions chlorures et sodium qui montrent une corrélation positive avec la conductivité électrique.

La combinaison des outils, géologiques, hydrogéologiques, piézométriques et hydrochimiques a montré que les fortes salinités des eaux souterraines sont liées au phénomène d’intrusion marine (dans les premiers kilomètres de la côte), à celui du lessivage de la roche réservoir et de l’infiltration des eaux de retour. Ces méthodes d’étude ont montré une meilleure adaptation avec notre système aquifère côtier.



Pour citer cet article

Zakaria ZGOURDAH, Driss Belghyti, Salah Eddine SAMRI et Khadija ELKHARRIM. «Contribution à l’étude de la salinisation de la nappe côtière de Foum El Oued (Laayoune) au Maroc». Afrique Science, Vol.11, N°1 (2015), 1 janvier 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4285. ISSN 1813-548X.