Article

Evaluation de la charge polluante des rivières des eaux usées ménagères et pluviales dans la ville de Bukavu, République démocratique du Congo


Lumami KAPEPULA, Centre de Recherche en Hydrobiologie, Uvira, RD Congo
Lutili MATESO, Université officielle de Bukavu, RD Congo
Amundala SHEKANI, Centre de Recherche en Hydrobiologie, Uvira, RD Congo
Séverin MUYISA, Université officielle de Bukavu, RD Congo
Théophile NDIKUMANA, Université du Burundi
Bart VAN DER, KU Leuven - department of Chemical Engineering, Belgique

Date de publication : 1 mars 2015

Résumé

La présente étude porte sur l’évaluation de la charge polluante des rivières dans la ville de Bukavu. Les paramètres de pollution, mesurés dans cette étude sont la demande chimique en oxygène (DCO), l’azote total et le phosphore total, et la demande biochimique en oxygène (DBO5). Les valeurs de la DBO5  des rivières de Bukavu varient d’une rivière à l’autre dont la moyenne est comprise entre 620 mg/L et 1063 mg/L. Les valeurs moyennes de DCO varient entre 517 mg/L et 1747 mg/l. Ces  valeurs de DCO et DBO5 sont très largement supérieures à la norme, qui indique une forte pollution car les résultats sont loin de la situation critique. Le débit a été mesuré systématiquement, ce qui a permis d’évaluer la charge polluante déversée dans le lac Kivu soit de 0,195 à 9,899 kg/j de DBO, de 0,393 à 22,581 kg/j de DCO, de 0,0045  à 0,3217 kg/j d’azote et 0,00015 à 0,0422 kg/j de phosphore. Une grande partie de matière organique est non biodégradable dans la rivière Wesha suite au rapport DCO/DBO5 = 2,4. Néanmoins, pour les restes des rivières leurs matières organiques sont biodégradables, ce qui indique que les rivières sont capables de se dépolluer pourvu que la quantité de décharges soit réduite. Pour la rivière Wesha, il faudra étudier la source de la pollution.



Pour citer cet article

Lumami KAPEPULA, Lutili MATESO, Amundala SHEKANI, Séverin MUYISA, Théophile NDIKUMANA et Bart VAN DER. «Evaluation de la charge polluante des rivières des eaux usées ménagères et pluviales dans la ville de Bukavu, République démocratique du Congo». Afrique Science, Vol.11, N°2 (2015), 1 mars 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4603. ISSN 1813-548X.