Article

Toxicité aigüe et effet aphrodisiaque de l’extrait aqueux de Rauvolfia obscura K. Schum (Apocynaceae)


Radard ONDELE, Laboratoire de Biochimie et pharmacologie, Faculté des sciences de la Santé, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Arnaud Wilfrid ETOU OSSIBI, Laboratoire de Biochimie et pharmacologie, Faculté des sciences de la Santé, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
D’Avila Judicaelle BASSOUEKA, Laboratoire de Biochimie et pharmacologie, Faculté des sciences de la Santé, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Max Bonaventure PENEME, Laboratoire de Biochimie et pharmacologie, Faculté des sciences de la Santé, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Romaric De Garde ELION ITOU, Laboratoire de Biochimie et pharmacologie, Faculté des sciences de la Santé, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Aaron BINIMBI MASSENGO, Département de Biologie et Physiologie  Animale, Faculté des Sciences et Techniques, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo
Ange Antoine ABENA, Laboratoire de Biochimie et pharmacologie, Faculté des sciences de la Santé, Université Marien Ngouabi, Brazzaville, Congo

Date de publication : 1 mai 2015

Résumé

Rauvolfia obscura(Apocynaceae) est une plante bien connue en médecine traditionnelle congolaise. Elle est appelée en langues vernaculaires par ompi-mpié (Gangoulou), onduele (Beti) et nungubakuyu (Lari).

Ses racines sont réputées aphrodisiaques. Beaucoup de pathologies peuvent influencer de temps à autre, la vie et l’activité sexuelles humaines. C’est le cas de l’impotence sexuelle qui représente une préoccupation pour près de 30 à 50% de personnes âgées entre 40 et 70 ans.

La présente étude vise à évaluer la toxicité aiguë chez la souris ainsi que les effets de l’extrait aqueux des racines de R. obscura sur les paramètres sexuels chez le rat mâle.

La toxicité aiguë a été évaluée en administrant par voie orale l’extrait aqueux de la plante aux doses respectives de 300, 1500, 2000,2500 et 5000 mg/kg ; les souris témoins auraient reçu de l’eau distillée à 0,5 mL/100 g. Les paramètres sexuels (nombre de montes sexuelles, nombre d’érection, nombre d’éjaculation et le temps de latence) ont été évalués par la méthode classique en administrant per os aux rats mâles l’extrait aqueux de R. obscura (100,250 et 500 mg/kg par jour) pendant une semaine. Il ressort de cette étude que l’extrait aqueux de R.obscura provoque une mortalité de 60% et de 80% respectivement aux doses de 2500 et 5000 mg/kg. La DL50 est évaluée à 3300 mg/kg. R.obscura serait moyennement toxique. L’extrait aqueux de la plante accroit significativement les paramètres sexuels chez le rat mâle à la dose de 100 mg/kg.

Ces résultats suggèrent que l’extrait aqueux des racines de R obscura présente des potentialités aphrodisiaques qui seraient dues à la présence des stérols et flavonoïdes dans cette plante. Cette étude mérite d’être approfondie afin de mettre en évidence les lésions provoquées sur les organes ainsi que les mécanismes d’action de ces racines sur la fonction sexuelle.



Pour citer cet article

Radard ONDELE, Arnaud Wilfrid ETOU OSSIBI, D’Avila Judicaelle BASSOUEKA, Max Bonaventure PENEME, Romaric De Garde ELION ITOU, Aaron BINIMBI MASSENGO et Ange Antoine ABENA. «Toxicité aigüe et effet aphrodisiaque de l’extrait aqueux de Rauvolfia obscura K. Schum (Apocynaceae)». Afrique Science, Vol.11, N°3 (2015), 1 mai 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4751. ISSN 1813-548X.