Article

Culture de trois espèces fongiques sauvages comestibles du Groupement de Kisantu (R.D. Congo) sur des substrats ligno-cellulosiques compostés


Isaac DIANSAMBU MAKANUA, Ecole Régionale Post-Universitaire d’Aménagement et de gestion intégrés des Forêts et Territoire Tropicaux (ERAIFT), BP 15373 Kinshasa, République Démocratique du Congo
Simon DIBALUKA MPULUSU, Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de Biologie, BP 190 Kinshasa XI, R. D. Congo
Joseph LUMANDE KASALI, Université de Kinshasa, Faculté des Sciences, Département de Biologie, BP 190 Kinshasa XI, R. D. Congo
Jérôme DEGREEF, Jardin botanique Meise, Domaine de Bouchout, B-1860 Meise, Belgique

Date de publication : 1 mai 2015

Résumé

Des essais de culture de trois souches de trois espèces de champignons lignicoles comestibles: Pleurotus cystidiosus O.K. Miller, Lentinus cladopus Lév. et Marasmius buzungolo Singer isolées sur milieu gélosé PDA et dont les mycéliums ont été repiqués sur substrats de semis de grains de maïs et de sciure de bois ont produit des sporophores sur substrats ligno-cellulosiques faits de pailles de la graminée sauvage (Digitaria polybotrya), sciure de bois, gousses sèches d’Acacia auriculiformis, feuilles sèches de bananier, bagasse de canne à sucre et inflorescences mâles de palmier de palmier à huile trempés dans l’eau de distribution pendant 24 heures, fermentés sous bâche pendant 10 jours et compostés pendant 30 jours avant d'être pasteurisés par immersion dans l’eau chaude ou dans un baril de 200 litres pendant 6 h  et stérilisés. Des rendements moyens les plus élevés suivants en sporophores ont été enregistrés avec la souche locale de Pleurotus cystidiosus  O.K.Miller sur BCP (22%) et BCS (23%), STS (24%) et SFP (25%), GCP (15%), PCP (17%), FBCS (22%) et ICS (17%). Des rendements moyens de 12% ont été enregistrés avec la souche locale de Lentinus cladopus, sur les substrats SFP, SCP et GCP. Des rendements moyens respectifs de 10%, 15% et 17% ont été enregistrés sur les substrats SFP, SCP et GCP. Ce travail constitue une contribution à la mise en culture de souches locales de champignons comestibles par des méthodes simples et moins coûteuses.



Pour citer cet article

Isaac DIANSAMBU MAKANUA, Simon DIBALUKA MPULUSU, Joseph LUMANDE KASALI et Jérôme DEGREEF. «Culture de trois espèces fongiques sauvages comestibles du Groupement de Kisantu (R.D. Congo) sur des substrats ligno-cellulosiques compostés». Afrique Science, Vol.11, N°3 (2015), 1 mai 2015, http://www.afriquescience.info/document.php?id=4814. ISSN 1813-548X.