Article

Qualité physicochimique de différentes eaux minérales naturelles commercialisées au Sénégal : une étude pilote


Serigne Omar SARR, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal. email : serigne.sarr@ucad.edu.sn
Cheikh DIOP, Laboratoire de Toxicologie et Hydrologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Amadou DIOP, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Rokhaya GUEYE, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Khadidiatou THIAM, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Christelle Ange WAFFO TCHOUNGA, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Thierno Mouhamed WANE, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Ousmane NIASS, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Bara NDIAYE, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal
Yérim Mbagnick DIOP, Laboratoire de Chimie Analytique et de Bromatologie, Université Cheikh Anta DIOP de Dakar, BP 5005, Dakar Fann, Sénégal

Date de publication : 1 janvier 2016

Résumé

Les eaux minérales naturelles sont caractérisées par leur pureté originelle et leur stabilité physicochimique mais elles peuvent être exposées lors du processus d’embouteillage à des risques susceptibles de dégrader sa qualité originelle d’où la nécessité de surveiller leur qualité. C’est dans ce sens que s’inscrit cette étude qui porte sur le marché des eaux minérales naturelles commercialisées au Sénégal. L’objectif est de contrôler la qualité physicochimique de l’eau par une vérification de la stabilité des éléments minéraux lors du stockage et de la conformité de l’étiquette avec la composition réelle de l’eau minérale. Pour ce faire, douze marques d’eaux minérales naturelles commercialisées au Sénégal dont trois d’origine locale et neuf importées ont été étudiées. Pour chaque marque, trois échantillons ont été prélevés. Les analyses des anions et des cations ont été réalisées par chromatographie ionique. La détermination des résidus secs est faite selon la méthode normalisée NF T90-029.

Les résultats montrent que 75 % des marques ont un pH supérieur à 7 et seules trois des eaux étudiées ont présenté une forte minéralisation (résidu sec > 1000 mg.L-1). Les concentrations en minéraux des eaux indiquent que les marques Hepar, Badoit et Vichy St-Yorre sont respectivement classées sulfatée calcique, carbonatée calcique et carbonatée sodique. Les marques Kirène, Volvic, Evian, Pierval et Vittel sont quant à elles classées pauvre en sodium (Na+ < 20 mg.L-1). Seule une marque a présenté des teneurs en nitrates qui dépassent les normes sénégalaises. La comparaison des concentrations mesurées aux valeurs indiquées sur l’étiquette des bouteilles d’eau minérale pour chaque marque montre que la majorité des eaux analysées a présenté des variations significatives de leurs teneurs vis à vis de celles indiquées sur l’étiquette de la bouteille.



Pour citer cet article

Serigne Omar SARR, Cheikh DIOP, Amadou DIOP, Rokhaya GUEYE, Khadidiatou THIAM, Christelle Ange WAFFO TCHOUNGA, Thierno Mouhamed WANE, Ousmane NIASS, Bara NDIAYE et Yérim Mbagnick DIOP. «Qualité physicochimique de différentes eaux minérales naturelles commercialisées au Sénégal : une étude pilote». Afrique Science, Vol.12, N°1 (2016), 1 janvier 2016, http://www.afriquescience.info/document.php?id=5923. ISSN 1813-548X.