Article

Impact des facteurs de dégradation des sols sur les productions agricoles au Tchad Central : cas du mont Guéra


Issa Justin LAOUGUE, Département de Géographie, Université Adam Barka, BP 1117 Abéché, Tchad. Email : issa_laougue@yahoo.fr
Anselme WAKPONOU, Laboratoire de Géographie Physique et Environnement, Université de Ngaoundéré, Cameroun

Date de publication : 1 mai 2016

Résumé

La dégradation du complexe morpho-pédologique influe fortement sur la dynamique agricole tant du point spatial que de la production. Cette dynamique agricole est imposée par l’évolution régressive du complexe pédologique qui impose une transformation péjorative du système de production dont l’élément révélateur est la baisse de la production agricole. En effet, dans la zone sahélienne et sahélo-soudanienne du Tchad le processus de la dégradation des sols est durement ressenti par les populations à travers une forte baisse des productions agricoles. Ainsi, les processus de dégradation des sols apparaissent à première vue comme les causes de la péjoration agricole puisqu’ils contrôlent les activités socio-économiques. Cet état de chose nous amène à nous demander comment cette dégradation transforme les constituants des systèmes de production? Dans la présente étude, nous voudrions analyser l’impact des facteurs de dégradation des sols sur l’évolution des productions agricoles. Il ressort globalement que ces facteurs ont un impact certain sur les productions agricoles  à travers l’analyse statistique des facteurs qui sous-tendent la dégradation des sols.



Pour citer cet article

Issa Justin LAOUGUE et Anselme WAKPONOU. «Impact des facteurs de dégradation des sols sur les productions agricoles au Tchad Central : cas du mont Guéra». Afrique Science, Vol.12, N°3 (2016), 1 mai 2016, http://www.afriquescience.info/document.php?id=6232. ISSN 1813-548X.