Article

Application à la recherche de contamination des fumonisines B1 et B2 dans le tchapalo : une bière locale à base de sorgho (Sorghum bicolor) ou de mil (Pennisetum spp)


Konan Jean-Marie KOUAKOU, Laboratoire de Chimie, Santé et Environnement, UFR des Sciences et Gestion de l’Environnement, Université Nangui Abrogoua, 02 BP 801 Abidjan 02, Côte d’Ivoire. Email : marcorel2002@yahoo.fr
Brou Lazare YAO, Laboratoire National d’Appui au Développement Agricole (LANADA), Laboratoire Central d’Agrochimie et d’Ecotoxicologie (LCAE), 04 BP 612 Abidjan 04, Côte d’Ivoire
Alimata FOFANA-DIOMANDE, Laboratoire de Chimie, Santé et Environnement, UFR des Sciences et Gestion de l’Environnement, Université Nangui Abrogoua, 02 BP 801 Abidjan 02, Côte d’Ivoire
Kouakou Gains KPAN KPAN, Laboratoire de Biologie et Cytologie Animale, UFR des Sciences de la Nature, Université Nangui Abrogoua, 02 BP 801 Abidjan 02, Côte d’Ivoire
Karim Sory TRAORE, Laboratoire de Chimie, Santé et Environnement, UFR des Sciences et Gestion de l’Environnement, Université Nangui Abrogoua, 02 BP 801 Abidjan 02, Côte d’Ivoire
Ardjouma DEMBELE, Laboratoire National d’Appui au Développement Agricole (LANADA), Laboratoire Central d’Agrochimie et d’Ecotoxicologie (LCAE), 04 BP 612 Abidjan 04, Côte d’Ivoire

Date de publication : 1 mai 2016

Résumé

Le but de ces travaux était de rechercher la présence dans le tchapalo, une bière traditionnelle d'origine ouest africaine les fumonisines B1 et B2. Pour cette étude, une procédure d'analyse appropriée a été suggérée, la limite de détection proche de 6 µg/L a été atteinte pour les deux FB1 et FB2. La récupération a été déterminée à 79,70 % pour les fumonisines B1 et à 94,30 % pour les fumonisines B2. Une détection Fluorescence a été utilisée après dérivatisation avec un mélange d’o-phtaldialdéhyde et le 2-mercaptoéthanol. La quantification des Fumonisines B1 et B2 a été effectuée par chromatographie en phase liquide de haute performance (CLHP) sur colonne réversible RP 18 octadécyle. Apres l’étape d’extraction des FB des échantillons une procédure de purification sur colonne d'immunoaffinité (Fumoniprep) a été appliquée. Vingt (20) échantillons de tchapalo produits au niveau des brasseries traditionnelles dans le district d’Abidjan ont été analysés. Des teneurs en fumonisines B1 ont été détectées dans 11 échantillons présentant des valeurs quantifiables comprises entre 17,5 à 119,47 µg de FB1/L. Quant aux teneurs en FB2, elles sont inférieures à la limite de quantification (22,1µg/L) dans tous les échantillons. Il ressort que ces niveaux de toxines sont acceptables par la réglementation européenne par rapport aux teneurs maximales tolérables en Fumonisines B (200 à 1000 µg de FB/L) dans les aliments.



Pour citer cet article

Konan Jean-Marie KOUAKOU, Brou Lazare YAO, Alimata FOFANA-DIOMANDE, Kouakou Gains KPAN KPAN, Karim Sory TRAORE et Ardjouma DEMBELE. «Application à la recherche de contamination des fumonisines B1 et B2 dans le tchapalo : une bière locale à base de sorgho (Sorghum bicolor) ou de mil (Pennisetum spp)». Afrique Science, Vol.12, N°3 (2016), 1 mai 2016, http://www.afriquescience.info/document.php?id=6335. ISSN 1813-548X.